Pages Menu
Categories Menu

Posted on 15 juin 2007 in Face à la justice

Après Kouchner, Guy Carlier condamné par le tribunal correctionnel de Paris pour mépris et outrage envers Raël!

Après Kouchner, Guy Carlier condamné par le tribunal correctionnel de Paris pour mépris et outrage envers Raël!

Après la condamnation le 9 mai 2007 du Ministre Français des Affaires Etrangères Bernard Kouchner pour injures envers un représentant du Mouvement Raëlien, une nouvelle condamnation pour injures envers RAEL a été prononcée à l’encontre de Monsieur Guy Carlier, lors d’un jugement rendu le 4 juin 2007, par la 17ème chambre du tribunal correctionnel de Paris présidée par Joël Boyer.

Lors de l’émission télévisée  »On ne peut pas plaire à tout le monde » diffusée en 2004, le chroniqueur Guy Carlier avait tenu des propos inacceptables envers la personne de Raël. Le tribunal a considéré que l’expression employée alors constitue bien à l’égard de ce dernier « un terme de mépris » et présente « un caractère outrageant ».

En conséquence de quoi, Monsieur Guy Carlier a été condamné à payer une amende de 1.000 euros et à Raël, 3.001 euros au titre de dommages et intérêts.

Les raëliens se réjouissent que, par ce jugement, la justice française prouve a nouveau qu’elle reconnaît pour chaque individu, quelles que soient les convictions religieuses et/ou philosophiques qui sont les siennes, son droit à être respecté par tous, y compris par des animateurs haineux, en mal de personnalités à brocarder et qui ne savent pas différencier humour et irrespect.

Les raëliens du monde restent cependant perplexes qu’ait pu être choisi pour conduire l’ensemble des relations extérieures de la France, un homme politique condamné quelques semaines plus tôt pour injures grossières envers l’un d’entre eux. Pourra-t-on encore parler de diplomatie française?

 

vendredi 15 juin 2007

A lire aussi sur ce thème: