Pages Menu
Categories Menu
A Raelian officially accepted as “host family”

A Raelian officially accepted as “host family”

Les capacités d’éducation d’une raëlienne sont reconnues officiellement en Belgique après 10 ans d’harcèlement des instances gouvernementales. Après avoir été harcelée et dénoncée au SAJ (Service d’aide à la jeunesse), il y a 7 ans, par sa mère évoquant le motif d’une mauvaise éducation de son fils incriminant ses croyances et sa religion, une raëlienne belge, se voit confiée aujourd’hui par ce même organisme un adolescent malmené dans sa famille. Cette maman raëlienne explique avoir beaucoup souffert à cette époque, des ennuis liés à ce genre de démarche, car en Belgique, depuis la liste parlementaire référençant le raelisme comme secte, et la mauvaise réputation véhiculée par les médias, le risque de perdre la garde de son enfant était important. Outre les procédures inquisitrices (enquête auprès de l’école, au domicile) et cela à plusieurs  reprises, il n’y eu heureusement pas de conséquences judiciaires mais par contre beaucoup d’inquiétudes pendant plus de 2 ans, tant pour la maman que pour son jeune fils, angoissé par la perspective d’être enlevé à sa mère....

Read More
La protection des mineurs contre les dérives sectaires

La protection des mineurs contre les dérives sectaires

Monsieur Rudy SALLES, député à l’assemblée nationale française, membre du Groupe PPE (Parti populaire européen) et rapporteur à la commission des questions juridiques et des droits de l’homme. En Mars 2014, Monsieur Salles a déposé un rapport sur la protection des mineurs contre les dérives sectaires devant la commission. Rapport en français Rapport final en anglais La lettre adressée par le responsable du mouvement Raëlien Européen Voici un résumé de cette lettre : Protection de l’enfance En tant que défenseur des droits de l’être humain, nous, mouvement Raëlien, sommes tout à fait d’accord que la protection de l’enfance contre des actes malveillants est une nécessité indiscutable. Cependant, nous tenons à exprimer notre profonde inquiétude envers les formulations radicales et les recommandations liberticides de ce rapport et projet de résolution sur “la protection des mineurs contre les dérives des sectes» suivis par le Rapporteur spécial, M. Rudy Salles. Nous pensons même que ces recommandations produiront l’inverse du but recherché en entrainant de fortes atteintes envers les droits de base fondamentaux pourtant...

Read More
Raëlienne, elle obtient la nationalité malgré les pressions de la Suisse

Raëlienne, elle obtient la nationalité malgré les pressions de la Suisse

Une Raëlienne originaire de Côte d’Ivoire, mariée à un Valaisan et vivant en Suisse depuis 2006 s’est vue discriminée et fortement découragée à l’obtention de la nationalité suisse par l’Office fédéral des migrations. Communiqué de presse du mouvement Raëlien Suisse le 09/06/2014: “Mme Yobouet-Antille, qui avait fait une demande de naturalisation facilitée en 2011, a été dénigrée et dans un premier temps discriminée par les autorités suisses pour des raisons touchant à sa religion et ses croyances. Elle s’est vue notamment conseillée de retirer sa demande au motif que cette dernière serait rejetée en raison de son appartenance au Mouvement Raëlien Suisse” explique Antoine Berner, porte-parole du Mouvement Raëlien Suisse. Malgré tous les tourments, Mme Yobouet-Antille a finalement obtenu la nationalité suisse, mais garde un goût amer suite à ces pressions en vue de lui faire renoncer à cette nationalité. «Jamais je n’aurais imaginé que les autorités suisses puissent être d’une telle médisance envers la minorité religieuse que j’ai choisi. Je l’ai ressenti comme du racisme religieux. Je pense...

Read More
Un sénateur belge démontre au sénat la non dangerosité des raëliens

Un sénateur belge démontre au sénat la non dangerosité des raëliens

  Le 16 janvier 2004,  le sénateur Alain Destexhe a posé une question écrite sur le Mouvement Raëlien Européen au vice-premier ministre et ministre de l’intérieur à propos de la légalité et de la dangerosité du Mouvement Raëlien. Cette question porte le numéro 3-4143. Le vice-premier ministre et ministre de l’intérieur a déclaré dans sa réponse : « La personne morale “European Raelian Movement” n’a elle-même jamais fait l’objet de procédures et de condamnations pénales ». A propos de l’asbl “Mouvement Raëlien de Belgique”, il a précisé : « Selon le CIAOSN et la Sûreté de l’État, l’on ne relève pas dans le passé d’activités illégales de l’association sur le territoire national ». Cette réponse officielle démontre grâce au sénateur Alain Destexhe que le mouvement raëlien ne peut donc être considéré comme une “organisation sectaire nuisible”, terme utilisé en Belgique pour qualifier certaines minorités religieuses ayant des activités illégales. La Belgique a mis sur pied une commission d’enquête sur les sectes en partant du présupposé que secte signifie danger. L’association entre le mot secte et le mot nuisible a...

Read More
La Miviludes vue par son ancien expert scientifique

La Miviludes vue par son ancien expert scientifique

Olivier Bobineau (sociologue) lors de l’émission « Ce soir ou jamais » le 28 mai 2009 nous fait un rappel que le terme « secte n’a aucune existence légale ». Il dit ensuite que la MIVILUDES confirme que ces propos sont à bannir de la politique publique, mais que ses textes en font partout références. Concernant le terme de « dérives sectaires », il s’agit d’agissement, ceux de groupements, et donc en fait de la « secte ». Il énonce trois principes : 1) L’objet de la politique publique. L’objet n’est pas défini à partir de recherches, d’enquêtes, de débat public. Elle n’a pas de définition de la « secte ». Le rapport de la MIVILUDES associe les termes « secte », « phénomènes sectaires », et «  dérives sectaires » liés à un groupement. Pas de définition légale ou administrative ! 2) La méthodologie de la politique publique devrait permettre un débat public, rencontre d’experts, mettre en place une confrontation des différents points de vue. Cela ne se voit pas dans ce rapport. 3) Une évaluation de la politique publique contemporaine. Mettre en place...

Read More
“Pour l’avocat belge des raëliens, la distinction entre secte et religion est improbable”

“Pour l’avocat belge des raëliens, la distinction entre secte et religion est improbable”

  Inès Wouters est Avocate au Barreau de bruxelles, spécialisée en droit des libertés religieuses, philosophique et économiques.   1. Introduction La Belgique connaît le régime de la liberté des cultes. 2. la “reconnaissance” des cultes : un objectif de financement 3. Absence de définition des notions de « culte“, de « religion » et de « secte » 4. La « liste des sectes » 5. Les « organisations sectaires nuisibles” 6. « Culte », « religion » et « secte » : le critère de distinction est en réalité une discrimination.   Le régime actuel de reconnaissance de certains cultes et l’existence de cette “liste des sectes” entraînent de facto, et ce en marge des dispositions constitutionnelles et de la CEDH, l’émergence et le maintien de distinctions arbitraires et artificielles qui constituent des violations des normes en vigueur. En effet, le régime actuel laisse supposer aux yeux du public non averti que seuls les cultes « reconnus » jouiraient de la protection de la Constitution et de la Convention européenne...

Read More
“L’avocat belge des raëliens critique Le Centre d’Information et d’Avis sur les Organisations Sectaires Nuisibles”

“L’avocat belge des raëliens critique Le Centre d’Information et d’Avis sur les Organisations Sectaires Nuisibles”

  Inès Wouters est Avocate au Barreau de bruxelles, spécialisée en droit des libertés religieuses, philosophique et économiques.   Le Centre d’Information et d’Avis sur les Organisations Sectaires Nuisibles : analyse critique d’une politique incohérente et inadaptée   Voir l’article complet sur son site 🙂   En conclusion, les activités du CIAOSN s’inscrivent dans une logique « sécuritaire » percevant et présentant les mouvements religieux minoritaires comme étant potentiellement dangereux. Cette tendance avait certes été amorcée par la Commission d’enquête, en dépit des nombreuses mises en garde contenues dans son propre rapport, mais dont la Commission elle-même ne semble pas avoir réellement tenu compte. Il n’est dès lors pas étonnant que le CIAOSN ait continué dans la même logique, à l’instar d’ailleurs de la Communauté française. Or ces trois institutions ont fait l’objet de condamnations. On aurait pu espérer qu’avec le temps le Centre fasse un travail plus posé et plus informatif, respectueux des libertés fondamentales et à l‘abri de toute stigmatisation hâtive. Les dispositions de la loi du...

Read More