Pages Menu
Categories Menu

Posted on 1 déc 2012 in Face à la justice

Les raëliens portent plainte aux Nations Unies contre le Gouvernement suisse

Les raëliens portent plainte aux Nations Unies contre le Gouvernement suisse

Le Mouvement Raëlien International www.rael.org vient de déposer une plainte détaillée contre la Suisse auprès du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies questionnant la participation de la Suisse dans sa constante persécution contre le Mouvement Raëlien, alors qu’elle protège le Vatican et les membres du clergé impliqués dans les crimes de pédophilie.

Le porte-parole des raëliens, Éric Remacle, explique pourquoi cette plainte a été déposée:
« Ce dossier a été déposé à l’ONU après que nous ayons épuisé toutes les options juridiques nationales et européennes au cours des dix dernières années. L’affaire a commencé lorsqu’on nous a nié le droit d’afficher dans les espaces publics en Suisse. La police suisse et les juges suisses n’ont vu aucun problème à denier aux raëliens leur liberté fondamentale de faire connaître leur religion dans les lieux publics prévus à cet effet. Mais la plus grande surprise est venue de la Cour européenne des droits de l’homme dans son vote décisif contre nous; une décision prononcée par le juge en chef, président de la CEDH (Cour européenne des droits de l’homme) et basée sur de ridicules rumeurs sans fondement. »

Eric Remacle explique que cette décision est cependant devenue beaucoup plus compréhensible plus tard.

« Nous avons réalisé que ce magistrat est un serviteur avoue du Vatican » dit il. « Nous sommes alors parfaitement en droit de demander à l’ONU comment nous pouvons espérer une décision en notre faveur alors que la plupart des juges suisses et européens sont ouvertement catholiques ». Remacle dit que les raëliens furent les premiers à structurer une association pour dénoncer les actes pédophiles commis par les dirigeants de l’Église catholique, l’association Nopedo.

« Malgré les milliers de crimes qu’ils ont commis, les milliards de dollars imposés dans des condamnations rendues dans divers diocèses catholiques à travers le monde, un juge belge a tout de même condamné Nopedo pour diffamation contre l’Église catholique. » Nous avons intenté un procès contre le pape, en 2010, au moment de sa visite au Royaume-Uni. Cette plainte est mystérieusement disparue des registres de la cour sous la pression du Cabinet britannique. La plainte portait sur la dissimulation des cas de pédophilie et sur les crimes contre l’humanité commis par le pape.

« Avec cette nouvelle décision de la CEDH, nul ne peut désormais ignorer l’énorme influence du Vatican sur les tribunaux européens. » conclut Eric Remacle. « Dans ce dossier remis à l’ONU, nous démontrons hors de tout doute que le Mouvement Raëlien est victime d’une large conspiration commise par les autorités européennes qui cherchent ainsi à protéger le Vatican et à étouffer les minorités religieuses. Cela signifie donc que les gouvernements de la France, de la Suisse, de la Belgique et même du Royaume-Uni soutiennent ouvertement une activité criminelle, puisqu’il est maintenant bien connu que le Vatican cache et protège des pédophiles. Nous sommes persuadés que le Vatican sera tôt ou tard mis en accusation pour tout ce qu’il a fait, mais il est urgent que soit mondialement connue la complicité de nombreux gouvernements dans ces activités ».

La plainte déposée auprès des nations Unies peut être téléchargée :  http://fr.raelpress.org/download.php?list.19

 

samedi 01 décembre 2012

A lire aussi sur ce thème: