Pages Menu
Categories Menu
Alain Bouchard, sociologue, considère les ouvrages des journalistes infiltrés chez les raëliens comme des clips émotionnels

Alain Bouchard, sociologue, considère les ouvrages des journalistes infiltrés chez les raëliens comme des clips émotionnels

  Alain Bouchard, sociologue des religions. Extrait de son étude du 9 avril 2010 Deux journalistes « enquêtent » sur le Mouvement raëlien[1]   L’attention de la population a été attirée ces dernières années par la parution des livres de Martin Bisaillon et de Brigitte McCann sur le Mouvement raëlien. La publicité nous promettait des résultats d’enquêtes minutieuses qui allaient nous révéler le vrai visage de ce mouvement. Pourtant la lecture de ces deux livres nous laisse sur notre faim, rien de nouveau nous est rapporté, pas de révélations surprenantes qui nous présenteraient un groupe dangereux. Les volumes de Bisaillon et McCann, quoique bien différent sur la forme, sont au diapason sur le contenu, ils voient le Mouvement raëlien à la lumière de leurs préjugés, révélant ainsi un cadrage commun. Nous sommes en présence de présentations du Mouvement raëlien où les préjugés des auteurs prennent le premier plan au détriment de l’information. À preuve, les centaines de remarques personnelles où les auteurs portent des jugements de valeur sur des membres du...

Read More
Alain Bouchard, sociologue

Alain Bouchard, sociologue

        Alain Bouchard, sociologue, considère les ouvrages des journalistes infiltrés chez les raëliens comme des clips émotionnels   Alain Bouchard nous parle de la campagne d’apostasie et des actions humanitaires du Mouvement Raëlien   « le Mouvement Raëlien mérite d’être traité de la même façon que des religions telles que le catholicisme, le bouddhisme, l’islam et le judaïsme »      ...

Read More
Université de Laval – Alain Bouchard

Université de Laval – Alain Bouchard

        Alain Bouchard, sociologue, considère les ouvrages des journalistes infiltrés chez les raëliens comme des clips émotionnels   Alain Bouchard nous parle de la campagne d’apostasie et des actions humanitaires du Mouvement Raëlien   « le Mouvement Raëlien mérite d’être traité de la même façon que des religions telles que le catholicisme, le bouddhisme, l’islam et le judaïsme »      ...

Read More
Selon cet expert : « le Mouvement Raëlien mérite d’être traité de la même façon que des religions telles que le catholicisme, le bouddhisme, l’islam et le judaïsme »

Selon cet expert : « le Mouvement Raëlien mérite d’être traité de la même façon que des religions telles que le catholicisme, le bouddhisme, l’islam et le judaïsme »

Alain Bouchard, sociologue des religions, extraits de son étude du 9 avril 2010. Définir la religion c’est mettre de l’ordre dans le vaste domaine des phénomènes sociaux. Pour être opérationnelle, une définition doit délimiter le champ qu’elle veut décrire. Elle doit être assez large pour inclure toutes les formes de religions, tout en excluant les phénomènes similaires qui ne sont pas religieux. Par exemple une bonne définition doit différencier l’appartenance religieuse à l’adhésion à un club social. Une définition est une stratégie d’investigation et non pas La Vérité sur objet d’étude. C’est pourquoi il existe plusieurs types de définitions pour circonscrire le phénomène religieux. Traditionnellement, on identifie deux stratégies utilisées par les spécialistes des sciences humaines des religions. La première stratégie, dite « substantiviste », définit la religion par le contenu des croyances. Cette approche est restrictive car elle veut restreindre le nombre de catégories typiquement religieuses. Par exemple le sociologue Bryan Wilson, soutient qu’il n’y a de religion que s’il y a croyance au surnaturel et utopie sociale....

Read More
Alain Bouchard nous parle de la campagne d’apostasie et des actions humanitaires du Mouvement Raëlien

Alain Bouchard nous parle de la campagne d’apostasie et des actions humanitaires du Mouvement Raëlien

Alain Bouchard, sociologue des religions, extraits de son étude du 9 avril 2010. Les actions humanitaires du Mouvement Raëlien. On peut situer la campagne d’apostasie dans l’ensemble des actions communautaires de l’Église raëlienne. Ces activités sont des stratégies sociales[1] qui visent à faire connaître les buts et les objectifs du mouvement à l’ensemble de la société. Ces stratégies sociales structurent l’identité du groupe et façonnent la perception sociale de la religion. Lieu de mobilisation et de cohésion, ces activités font connaître quelques unes des valeurs fondamentales de l’Église raëlienne. Voici une liste, distribuée par l’Église raëlienne, des actions humanitaires qui ont eu lieu au Canada de 1992 à aujourd’hui : • Oui aux condoms – automne 1992 : Suite aux refus des commissions scolaire de Montréal de mettre des distributrices de condoms dans les écoles, la religion raëlienne du Canada a créé une compagne de sensibilisation sur l’importance de se protéger contre les ITSS(MTS) tel le SIDA en distribuant des condoms aux porte des écoles. • Firephim – Non au...

Read More