Pages Menu
Categories Menu
Conférence d’Anne Morelli à Paris le 28 novembre 2014

Conférence d’Anne Morelli à Paris le 28 novembre 2014

Compte rendu de conférence par Dominique Georges Luc MAGUIN   Anne MORELLI est connue au niveau international et spécialisée dans l’histoire des religions et des minorités. Elle fera un exposé, fruit de plusieurs années de recherches avec ses étudiants. Avant d’entreprendre ses travaux sur ce sujet, elle avait, selon ses propres dires, et comme quasiment  la plupart des gens, des idées reçues sur la question. Au fur et à mesure de ses découvertes, son opinion a changé…             Par ses travaux sociologiques, Anne MORELLI démonte un à un tous les arguments qui cherchent à faire une distinction entre « bonnes » religions et « mauvaises » sectes, et anéantit  les clichés habituels. Elle nous propose de comprendre l’émergence de nouvelles philosophies et spiritualités minoritaires, de les intégrer dans nos sociétés plutôt que de les juger et les discriminer. « Sectes, Religions et Libertés » Dans le milieu des années 90, alors que plusieurs affaires concernant des groupes religieux minoritaires étaient médiatisées, cette historienne, professeur d’université à Bruxelles, a lancé ses étudiants...

Read More
Anne Morelli

Anne Morelli

Voici son témoignage complet du 03 novembre 2014 :  Je suis historienne des religions, professeure de l’Université  de Bruxelles (ULB), où j’ai notamment donné les cours de « Sociologie des religions » et d' »Histoire du christianisme contemporain ». Jusqu’en octobre 2013 j’étais Directrice du Centre Interdisciplinaire d’étude des religions et de la laïcité (CIERL) de cette université. Depuis plus de 30 ans je suis les activités en Belgique des petits mouvements religieux, qu’on a l’habitude d’appeler « sectes ». Les Raéliens sont de ceux-là. Je ne partage absolument pas leurs croyances mais je n’ai jamais observé chez eux d’activités répréhensibles. Comme je l’ai avancé dans un petit ouvrage (« Lettre ouverte à la secte des adversaires des sectes« ), leurs croyances ne sont pas plus irrationnelles que bien d’autres (la résurrection par exemple à laquelle croient les chrétiens) mais leurs comportements en société sont bien moins dangereux que ceux que l’on peut observer dans le monde chez des tenants des « grandes » religions (hindous, musulmans, intégristes catholiques ou protestants…). A ma connaissance, ils n’ont jamais en Belgique, fait...

Read More
Sectes, droit humains et science

Sectes, droit humains et science

par Dominique Georges Luc MAGUIN, documentaliste français, auteur de l’étude Lassolas – Surrection raëlienne   Pourrait-on imaginer un droit ou un Droit fondé sur l’idée que 2 et 2 font 3 ? Non, bien sûr. Le Droit, par définition, est compatible avec la logique, donc avec la science. Ce n’est pas par hasard que la Révolution française a enfanté à peu près au même moment la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (26 août 1789) (cf ici et la), et… le système métrique (entre 1790 et 1795) ! En 1789, la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, dès ses premières lignes, a pour repères des entités aussi scientifiques que cela était possible à cette époque : – L’Homme, ou « être humain », est la référence objective, incontestable, en tant qu’être « naturel », c’est-à-dire faisant partie des phénomènes naturels, comme ceux que les savants de cette fin du 18e siècle et du début du 19e commencent à étudier sans a priori religieux : c’est à la même époque que la Convention crée...

Read More
Secte ou religion

Secte ou religion

Peut-on établir une différence objective entre sectes et religions ? À cette question les réponses fusent généralement : les sectes sont nuisibles, dangereuses, à surveiller de près ; les religions, elles, ont un bon fond (bien que parfois perverties), elles comblent des aspirations humaines naturelles et sont infiniment respectables. Or cette différence « évidente » entre sectes et religions ne résiste pas à l’analyse. D’après Anne Morelli, directeur-adjoint du Centre interdisciplinaire d’étude des religions et de la laïcité de l’Université Libre de Bruxelles, tous les critères objectifs imaginés pour caractériser les sectes (taille du groupe, longévité, sacrifice de la vie personnelle, pouvoir inconditionnel du chef, signes distinctifs, obéissance, coupure de la vie « normale » etc…) peuvent être appliqués aux grandes religions. Nous allons passer en revue ici quelques exemples qu’elle donne de ces pseudo-critères de distinction entre sectes et religions dans son essai « Lettre ouverte à la secte des adversaires des sectes ». Ces extraits ont été présentés sur divers sites de libre pensée et la source vient d’un...

Read More
Conférence d’Anne Morelli à Bruxelles

Conférence d’Anne Morelli à Bruxelles

Le 10 septembre 2014 à Bruxelles dans les magnifiques locaux de la Scientologie, se tenait une conférence d’Anne Morelli, célèbre historienne spécialisée dans l’histoire des religions. Elle a notamment écrit le livre « Lettre ouverte à la secte des adversaires des sectes ». Anne Morelli défend depuis des décennies l’idée simple contre vents et marées que la frontière qui serait supposée séparer les religions et les sectes est impossible à tracer. Le terme de secte étant péjoratif, il serait préférable de parler de minorité religieuse ou de jeune religion mais dans la suite du texte puisqu’il s’agit du thème de l’article, les termes religion d’un côté et secte de l’autre seront utilisés. Conférence Pendant plus d’une heure, Anne Morelli nous a exposé ses arguments en commençant par rappeler qu’elle animait cette conférence sans aucune contrepartie financière et donc qu’elle se sentait comme toujours libre de ses propos. Au début des années 1990, Anne Morelli a entrepris de lancer une enquête avec ses étudiants sur le thème de la différence...

Read More
Une approche sociologique : « Peut-on établir une différence objective entre sectes et religions ? »

Une approche sociologique : « Peut-on établir une différence objective entre sectes et religions ? »

Anne Morelli est directeur-adjoint du Centre interdisciplinaire d’étude des religions et de la laïcité de l’Université Libre de Bruxelles Peut-on établir une différence objective entre sectes et religions ? À cette question les réponses fusent généralement : les sectes sont nuisibles, dangereuses, à surveiller de près ; les religions, elles, ont un bon fond (bien que parfois perverti), elles comblent des aspirations humaines naturelles et sont infiniment respectables. Or cette différence « évidente » entre sectes et religions ne résiste pas à l’analyse. Ce distinguo n’est pas seulement généralisé chez les croyants des grandes « religions » mais se retrouve aussi chez bon nombre de libres-penseurs et rationalistes, tout au moins dans certains pays d’Europe comme la France, l’Allemagne, l’Autriche et la Belgique francophone. Or cette différence « évidente » entre sectes et religions ne résiste pas à l’analyse. Lorsqu’en Belgique, la Commission parlementaire sur les sectes, réunie en 1996, décida de consulter des experts en la matière, elle fit venir d’universités différentes et de spécialités diverses des professeurs,...

Read More