Pages Menu
Categories Menu
Deux Raëliens condamnés à cinq ans de prison

Deux Raëliens condamnés à cinq ans de prison

Cette condamnation d’une fillette violée par deux raëliens est lourde de conséquences. Si cette info relayée partout est vraie, cela est très grave car violer une fillette dans une réunion de groupe est inadmissible et hautement condamnable. Si cette info relayée partout est fausse, cela est tout aussi grave dans un autre sens car cela démontre que les médias ne sont pas objectifs et impartiaux. dans ce cas, cela est fort dommageable car une pareille suspicion engendre évidemment d’énormes souffrances, comme le rejet et le mépris social. Imaginez en effet que vous faites partie d’un groupe spirituel minoritaire et que votre spiritualité est citée dans une affaire d’attouchements sexuels sur mineures dans le cadre d’une réunion de groupe. Comment allez-vous vous sentir ? Tout d’abord, il apparaît essentiel de connaître les faits. Quels sont-ils ? LES FAITS O.B. et S.C. comparaissent devant les Assises de Carpentras du 20 au 23 mai 1997 pour : – viol sur mineure de quinze ans par plusieurs auteurs ou complices – agressions sexuelles sur mineure de quinze ans...

Read More
Raël applaudit la condamnation de la France par la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour violation de la liberté de pensée, de conscience et de religion

Raël applaudit la condamnation de la France par la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour violation de la liberté de pensée, de conscience et de religion

  « Merveilleux de voir enfin la ‘’Patrie des Droits de l’Homme’’ condamnée pour sa chasse aux sorcières envers les minorités religieuses ! » C’est ainsi que s’est exprimé Raël, leader spirituel du Mouvement Raëlien International, suite à la décision de justice rendue par la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH), qui a condamné la France pour violation de la liberté de pensée, de conscience et de religion ; se félicitant ainsi de l’impartialité et de la justesse de son jugement.   La Cour Européenne des Droits de l’Homme a donné raison à plusieurs associations appelées dédaigneusement « secte » en France, la condamnant pour violation de la liberté de pensée, de conscience et de religion (1). Les juges de Strasbourg ont invalidé des procédures fiscales intentées contre ces associations en condamnant la France à les indemniser pour préjudice matériel. « C‘est une grande première en France » a exprimé Kimbangu Piffer, leader et porte-parole du Mouvement Raëlien en France, à l’annonce du jugement la semaine dernière. « Et notre...

Read More
Un récidiviste en matière de non-respect des Droits de l’Homme à la tête d’une mission interministérielle

Un récidiviste en matière de non-respect des Droits de l’Homme à la tête d’une mission interministérielle

Un récidiviste en matière de non-respect des Droits de l’Homme à la tête d’une mission interministérielle : inertie gouvernementale ou volonté délibérée de rappeler aux minorités que les Droits de l’Homme ne s’appliquent pas à eux ? La Miviludes, mission interministérielle auprès du premier ministre, dont l’un des premiers attributs est d’informer le public, a encore à ce jour pour Président, Monsieur Fenech, condamné le 1er juin 2012 pour diffamation publique auprès d’une minorité religieuse. « Malgré la démonstration formelle et renouvelée que l’actuel Président de la Miviludes est incapable d’accomplir sa mission d’information, près d’un mois après sa condamnation, Mr Fenech est malgré tout toujours en place » s’insurge Princess Loona, porte parole des Raëliens de France. La décision rendue par la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris, spécialisée dans les affaires de presse, a en effet retenu « le caractère diffamatoire des propos incriminés figurant dans le rapport remis auprès du Premier Ministre. Elle a relevé le manque de rigueur dans les vérifications ainsi que le...

Read More
Discrimination contre Trois Raëliens : Le Conseil Scolaire Catholique condamné par le Tribunal des droits de la Personne de l’Ontario

Discrimination contre Trois Raëliens : Le Conseil Scolaire Catholique condamné par le Tribunal des droits de la Personne de l’Ontario

Le Tribunal des droits de la personne de l’Ontario vient de condamner le Conseil scolaire catholique franco-nord de l’Ontario (CSCFNO) pour discrimination contre Daniel, Michel et Sylvie Chabot, respectivement Évêque et Prêtres de la Religion Raëlienne. En novembre 2006, la direction du Conseil scolaire catholique franco-nord de l’Ontario (CSCFNO) signe avec la firme de formation des requérants, l’Académie de plaisirologie et d’intelligence émotionnelle (APIE), des contrats de plusieurs sessions de formation en pédagogie émotionnelle pour son personnel enseignant. En janvier 2007, la direction du CSCFNO apprend que Daniel, Sylvie et Michel Chabot sont membres de la Religion Raëlienne et décide de mettre fin aux contrats. De plus, des preuves allèguent que la direction du CSCFNO a avisé plusieurs autres Conseils scolaires de l’Ontario de ne pas faire affaire avec l’APIE car ses propriétaires sont Raëliens. Il n’en fallait pas plus au Tribunal des droits de la personne de l’Ontario pour conclure que le CSCFNO a commis un geste discriminatoire. Le jugement du Tribunal est on ne peut plus clair...

Read More
“ Sun Media ” et le “Journal de Montréal ” condamnés à 10 000$  pour violation de la vie privée de Raëliens

“ Sun Media ” et le “Journal de Montréal ” condamnés à 10 000$ pour violation de la vie privée de Raëliens

La Cour du Québec a reconnu Sun Média et le Journal de Montréal coupables d’avoir violé la vie privée de deux raëliens, dont un prêtre.  Sun Media a été condamné à verser aux victimes plus de 10 000$ en dommages compensatoires et punitifs, ainsi que les frais judiciaires et les frais d’expertise. Rappelons que Brigitte McCann et Chantal Poirier ont infiltré le Mouvement Raëlien en utilisant de fausses identités et elles y ont pris des centaines de photos clandestines. Par la suite, elles ont écrit, avec une intention malhonnête, une série d’articles sur la Religion Raëlienne dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec, en octobre 2003.  Elles ont aussi publié plusieurs photographies des membres, sans avoir préalablement obtenu leur consentement, leur causant ainsi d’importants préjudices, tant moraux que matériels (pertes d’emploi et de contrats, atteintes à leur dignité, leur honneur et leur réputation, etc.). Le juge Grenier, de la Cour du Québec, condamne sévèrement les procédés clandestins, malhonnêtes et abusifs des journalistes et des dirigeants de...

Read More
Un responsable Raëlien obtient la condamnation de l’ex-ministre Français des affaires étrangères Bernard Kouchner

Un responsable Raëlien obtient la condamnation de l’ex-ministre Français des affaires étrangères Bernard Kouchner

Le Mouvement Raelien International et son porte-parole en France, Marcel Terrusse, ont obtenu la condamnation conjointe de Bernard KOUCHNER, ex-ministre français des affaires étrangères et du Directeur de Publication de FRANCE 2 pour injures publiques intervenues lors de l’émission « Mots croisés », présentée sur France 2 le lundi 6 janvier 2003 à 22H40. La 11ème Chambre de la Cour d’appel de PARIS dans son arrêt du 9 Mai 2007 a clairement rappelé à Mr Kouchner que « dangereux salaud » et « tristes cons », sont des injures – même si on parle de représentants de minorités religieuses. Monsieur KOUCHNER et le Directeur de Publication de FRANCE 2 devront payer au porte-parole du Mouvement Raelien la somme de 1.500 euros à titre de dommages et intérêts et celle de 2.000 euros au titre de l’article 475-1 du Code de Procédure pénale. L’escalade anti-secte qu’a connu les pays francophones en général au cours des 15 dernières années a conditionné la majorité de leur population à considérer les membres des minorités religieuses...

Read More