Pages Menu
Categories Menu
Délégation raëlienne à l’OSCE​ à Varsovie en 2014

Délégation raëlienne à l’OSCE​ à Varsovie en 2014

Le mouvement Raëlien International, né il y a plus de 40 ans, est présent depuis 10 ans à l’OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) afin de défendre les droits des minorités religieuses. Le mouvement Raëlien souligne une fois encore la situation discriminatoire croissante en France, en Belgique et en Suisse, en grande partie en raison de la liste des 172 mouvements sectaires du Parlement Français, aussi appelée la liste des «sectes dangereuses». Cette liste, bien que n’ayant aucune valeur juridique, est régulièrement évoquée dans les tribunaux et est utilisée comme cheval de bataille pour attaquer les Raëliens ce qui permet diverses infractions relatives aux droits de l’homme : refus de location de salles de conférence, refus de candidature pour un poste de travail si la personne adhère au Mouvement Raëlien, insultes diverses, … Tout cela soutenu par des organisations comme la MIVILUDES et UNADFI en France et le CIAOSN en Belgique. Pour l’exemple, voici trois cas de discriminations : Un raëlien perd le droit de visite de...

Read More
La protection des mineurs contre les dérives sectaires

La protection des mineurs contre les dérives sectaires

Monsieur Rudy SALLES, député à l’assemblée nationale française, membre du Groupe PPE (Parti populaire européen) et rapporteur à la commission des questions juridiques et des droits de l’homme. En Mars 2014, Monsieur Salles a déposé un rapport sur la protection des mineurs contre les dérives sectaires devant la commission. Rapport en français Rapport final en anglais La lettre adressée par le responsable du mouvement Raëlien Européen Voici un résumé de cette lettre : Protection de l’enfance En tant que défenseur des droits de l’être humain, nous, mouvement Raëlien, sommes tout à fait d’accord que la protection de l’enfance contre des actes malveillants est une nécessité indiscutable. Cependant, nous tenons à exprimer notre profonde inquiétude envers les formulations radicales et les recommandations liberticides de ce rapport et projet de résolution sur « la protection des mineurs contre les dérives des sectes» suivis par le Rapporteur spécial, M. Rudy Salles. Nous pensons même que ces recommandations produiront l’inverse du but recherché en entrainant de fortes atteintes envers les droits de base fondamentaux pourtant...

Read More
La Miviludes vue par son ancien expert scientifique

La Miviludes vue par son ancien expert scientifique

Olivier Bobineau (sociologue) lors de l’émission « Ce soir ou jamais » le 28 mai 2009 nous fait un rappel que le terme « secte n’a aucune existence légale ». Il dit ensuite que la MIVILUDES confirme que ces propos sont à bannir de la politique publique, mais que ses textes en font partout références. Concernant le terme de « dérives sectaires », il s’agit d’agissement, ceux de groupements, et donc en fait de la « secte ». Il énonce trois principes : 1) L’objet de la politique publique. L’objet n’est pas défini à partir de recherches, d’enquêtes, de débat public. Elle n’a pas de définition de la « secte ». Le rapport de la MIVILUDES associe les termes « secte », « phénomènes sectaires », et «  dérives sectaires » liés à un groupement. Pas de définition légale ou administrative ! 2) La méthodologie de la politique publique devrait permettre un débat public, rencontre d’experts, mettre en place une confrontation des différents points de vue. Cela ne se voit pas dans ce rapport. 3) Une évaluation de la politique publique contemporaine. Mettre en place...

Read More
Raël applaudit la condamnation de la France par la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour violation de la liberté de pensée, de conscience et de religion

Raël applaudit la condamnation de la France par la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour violation de la liberté de pensée, de conscience et de religion

  « Merveilleux de voir enfin la ‘’Patrie des Droits de l’Homme’’ condamnée pour sa chasse aux sorcières envers les minorités religieuses ! » C’est ainsi que s’est exprimé Raël, leader spirituel du Mouvement Raëlien International, suite à la décision de justice rendue par la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH), qui a condamné la France pour violation de la liberté de pensée, de conscience et de religion ; se félicitant ainsi de l’impartialité et de la justesse de son jugement.   La Cour Européenne des Droits de l’Homme a donné raison à plusieurs associations appelées dédaigneusement « secte » en France, la condamnant pour violation de la liberté de pensée, de conscience et de religion (1). Les juges de Strasbourg ont invalidé des procédures fiscales intentées contre ces associations en condamnant la France à les indemniser pour préjudice matériel. « C‘est une grande première en France » a exprimé Kimbangu Piffer, leader et porte-parole du Mouvement Raëlien en France, à l’annonce du jugement la semaine dernière. « Et notre...

Read More
Discours des raëliens à l’Osce le 03 octobre 2012

Discours des raëliens à l’Osce le 03 octobre 2012

Contribution du Mouvement Raëlien Européen – Séance de travail 14 du 3 Octobre 2012: Examen de la mise en œuvre des engagements en matière de promotion du respect mutuel et de la compréhension/ membres des autres religions   Monsieur le président, Mesdames, Messieurs, Nous proposons dans cette contribution de vous résumer une analyse scientifique de la lutte contre les minorités religieuses en Europe francophone. Cette lutte engloutit des sommes d’argent phénoménales et influencent depuis plus de 20 ans les politiques des autres pays francophones. De nombreux troubles à l’ordre public ont ainsi été générés dans ces pays suite à cette spécificité française. Nous espérons ainsi que ce document vous aidera à vérifier et étudier sur place les graves manquements au respect des droits de l’homme qui sévissent en Europe francophone. La lutte contre les minorités religieuses en Europe francophone commence en fait en France depuis la création de l’UNADFI en 1974 et se poursuit jusqu’à la création de la Miviludes en 2002 par le gouvernement français. Constamment décrié par...

Read More
Un récidiviste en matière de non-respect des Droits de l’Homme à la tête d’une mission interministérielle

Un récidiviste en matière de non-respect des Droits de l’Homme à la tête d’une mission interministérielle

Un récidiviste en matière de non-respect des Droits de l’Homme à la tête d’une mission interministérielle : inertie gouvernementale ou volonté délibérée de rappeler aux minorités que les Droits de l’Homme ne s’appliquent pas à eux ? La Miviludes, mission interministérielle auprès du premier ministre, dont l’un des premiers attributs est d’informer le public, a encore à ce jour pour Président, Monsieur Fenech, condamné le 1er juin 2012 pour diffamation publique auprès d’une minorité religieuse. « Malgré la démonstration formelle et renouvelée que l’actuel Président de la Miviludes est incapable d’accomplir sa mission d’information, près d’un mois après sa condamnation, Mr Fenech est malgré tout toujours en place » s’insurge Princess Loona, porte parole des Raëliens de France. La décision rendue par la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris, spécialisée dans les affaires de presse, a en effet retenu « le caractère diffamatoire des propos incriminés figurant dans le rapport remis auprès du Premier Ministre. Elle a relevé le manque de rigueur dans les vérifications ainsi que le...

Read More