Pages Menu
Categories Menu

Posted on 24 sept 2014 in Principal

Qui sont les Raëliens

Qui sont les Raëliens

raeliennes02Les Raëliens sont des hommes et femmes qui ont rejoint la religion Raëlienne, aussi appelée Mouvement Raëlien.

Cette jeune religion est, suivant les pays et leurs politiques d’intégration des nouvelles minorités religieuses, tantôt reconnue comme religion, tantôt perçue comme une secte.

Dans plusieurs pays d’Afrique et d’Asie, elle est considérée, au même titre que les grandes religions, dans les médias et dans la vie sociale.

En Europe, bien qu’elle soit reconnue en tant que religion (exemple : en Slovénie), elle est souvent perçue comme une secte dans les pays francophones de la même façon que l’église catholique l’est en Chine.

La religion Raëlienne apporte notamment une nouvelle hypothèse sur l’origine de la vie. Les raëliens ne sont ni évolutionnistes car ils croient que la vie est le résultat d’une création et ils ne sont pas pour autant déistes car ils ne croient pas en l’existence d’un dieu.

La religion Raëlienne s’adresse à des adultes consentants et ne baptise que des adultes ayant fait un choix conscient.

Bien que souvent perçue fort négativement en Europe francophone, la religion Raëlienne est aussi selon certains experts universitaires sur les religions, une religion qui mérite le même traitement que les grandes religions tels que le confucianisme, l’islam, le boudhisme.

Ce qui est peu connu du grand public sont les études (mentionnées dans le site) qui mettent en avant la non dangerosité de cette nouvelle religion.

Une analyse sociale et juridique approfondie sur plus de 30 ans démontre que la jeune religion raëlienne est une religion fort respectueuse de la loi et des droits de l’homme, porteuse d’actions de paix et de comportements coopératifs et bienveillants.

Les valeurs de la religion raëlienne se placent à trois niveaux : l’individu, autrui, la société. Pour plusieurs sociologues, elles sont novatrices et contribuent à l’émergence d’une nouvelle société.Palmiers_petit

Les valeurs raëliennes sont les suivantes : 

  • La responsabilisation
    Tout homme est responsable de ses actes, même s’il ne fait qu’obéir aux ordres donnés, sous quelque forme que ce soit.
    « N’obéissez à aucun ordre quel qu’il soit et quelle que soit la personne qui l’a émis, si cet ordre est contraire à votre conscience » RAËL
  • Le respect absolu de la vie
    Même si un pouvoir quelconque nous faisait croire qu’en exécutant un seul homme, on pourrait sauver l’Humanité toute entière, il ne faudrait pas tuer l’homme en question. La vie d’un seul homme non-violent est plus précieuse que l’Humanité toute entière.
  • Le respect de soi
    Ce respect exige une vie saine obtenue grâce à la mise en harmonie avec la nature, la pratique de la méditation, de la relaxation et l’adoption d’une bonne hygiène alimentaire.Drogues, tabac, alcool sont à proscrire. Ces substances  détruisent notre code génétique et elles engendrent des tares pour les générations à venir.
  • L’amour de soi
    Les culpabilités et les peurs amènent notre corps à sécréter des substances toxiques qui nuisent à notre santé. L’amour de soi passe par la conscience de ces états et le refus du stress.
  • Le respect des autres
    La tolérance n’est pas suffisante car tolérer c’est accepter les différences sans enthousiasme. Au contraire, l’amour des différences, c’est encourager les autres à être différents de nous et à vivre pleinement leurs différences, qu’elles soient ethniques, culturelles, religieuses ou sexuelles.
  • Le partage
    Tout homme a le droit durant toute sa vie, à avoir de quoi manger, un endroit pour dormir, de quoi se vêtir décemment et à recevoir une éducation, même s’il ne travaille pas ; pourtant celui qui travaille a aussi le droit d’avoir le luxe, moteur indispensable au progrès de l’Humanité. Le luxe obtenu sera proportionnel au travail fourni et aux progrès qu’il aura fait accomplir à la société.
  • La démocratie
    La démocratie est la seule voie possible pour une acceptation par tous de tout système politique d’un gouvernement ou d’un pays.
  • La non-violence
    Les menaces de violence doivent être punies aussi sévèrement que la violence elle-même, car elles sous-entendent que l’individu qui les profère admet que son point de vue puisse triompher par la violence.« Rien ne justifie la violence, même la liberté. La violence ne résout rien, jamais. La seule logique acceptable pour l’être humain est celle de l’amour et de la non-violence ». RAEL
  • La paix mondiale
    La création d’un gouvernement mondial soutenue par une armée mondiale de « Gardiens de la Paix » pour toute la planète permettrait de supprimer les armées nationales et de consacrer leurs budgets militaires à la lutte contre la faim dans le monde.

fl_0002

A lire aussi sur ce thème: