Pages Menu
Categories Menu

Posted on 3 mar 2013 in Face à la justice

Une Cour fédérale américaine condamne deux réalisateurs de film qui avaient prétendu avoir infiltré les Raëliens.

Une Cour fédérale américaine condamne deux réalisateurs de film qui avaient prétendu avoir infiltré les Raëliens.

 

Les compensations, comprenant le retour des séquences filmées, n’ont pas été communiquées par les parties concernées.

La Cour fédérale de Californie a statué que deux réalisateurs de films, critiques très virulents à l’encontre du Mouvement Raëlien et dont le film a été diffusé sur Fox News et d’autres médias américains avaient monté de toutes pièces de fausses histoires sur l’organisation.

Les Raëliens ont affirmé pendant des années que les deux hommes, Abdullah Hashem et Joseph McGowen, avaient menti sur ce qu’ils ont rapporté avoir vu lors d’un séminaire raëlien en 2005. Des insinuations d’actes de pédophilie et de recrutement par voie sexuelle faisaient notamment partie des graves accusations et rumeurs propagées.

Ricky Roehr, porte-parole du Mouvement Raëlien aux USA, a commenté: « Cela fait cinq ans que nous attendons une telle décision et une cour fédérale américaine nous a finalement donné raison. Nous nous réjouissons bien sur que ces mensonges distillés par Hashem- comme malheureusement par d’autres journalistes en quête de sensations- aient enfin été reconnus comme un acte criminel. Exagérer les événements, cultiver le sensationnalisme et déformer les faits, sont les moyens utilisés par ces menteurs professionnels qui causent d’énormes préjudices à des personnes innocentes. Grâce à l’appareil judiciaire américain, nous sommes enfin en mesure de mettre un terme à toutes les fausses rumeurs et aux mensonges éhontés qui ont circulé au sujet de notre organisation philosophique. »

Le 15 septembre 2011, la Cour fédérale a émis un jugement définitif à l’encontre de Hashem et lui a également ordonné de rendre au Mouvement Raëlien toutes les séquences filmées. Une copie de la décision est disponible sur demande à : United States District Court for the Eastern District of California – International Raelian Movement v. Hashem Case No. 2:08-cv-00687-GEB –DAD

M. Roehr interrogé sur la façon dont l’incident s’est produit a répondu: « Quand Abdullah Hashem et Joseph McGowen ont proposé de faire un documentaire sur le Mouvement Raëlien en 2005, ils se sont présentés comme des cinéastes en devenir. Il s’est avéré, cependant, qu’ils étaient plutôt soucieux d’extorquer des fonds et répandre des mensonges sur le Mouvement Raëlien, au lieu de réaliser le documentaire qu’ils étaient censés produire. Après que le Mouvement Raëlien ait refusé de payer aux deux hommes l’argent qu’ils exigeaient par chantage, les séquences du film ont été montées dans une vidéo incitant à la haine à l’encontre du Mouvement Raëlien, le décrivant comme un culte dangereux. Cette vidéo a été publiée largement sur Internet; Hashem aurait même vendu son film. Ils ont même réussi à convaincre le département d’études religieuses de l’Université d’Indianapolis de parrainer le film. »

« Les Raëliens sont connus pour leurs Universités du Bonheur (séminaires raëliens) ainsi que leur mode de vie hédoniste, ce qui est presque toujours rapporté hors contexte » précise M. Roehr. « Nous gardons toutefois l’espoir que des reporters non-biaisés arriveront un jour à faire un rapport factuel de nos rencontres. »

Et de conclure: « Nous travaillons sans relâche à la promotion des Droits de l’Homme, de l’amour et de l’égalité pour tous, incluant le droit pour tout cinéaste et journaliste d’assister à nos séminaires et d’en faire un rapport factuel. Nous n’avons cependant aucune tolérance pour les mensonges propagés à notre sujet ou à propos de notre leader spirituel et c’est le message que nous avons voulu passer avec ce verdict de la Cour Fédérale de Californie. »

 

Sapientia

A lire aussi sur ce thème: