Pages Menu
Categories Menu

Posted on 10 avr 2010 in Face aux droits de l'homme, Face aux experts

Alain Bouchard nous parle de la campagne d’apostasie et des actions humanitaires du Mouvement Raëlien

Alain Bouchard nous parle de la campagne d’apostasie et des actions humanitaires du Mouvement Raëlien

Alain Bouchard, sociologue des religions, extraits de son étude du 9 avril 2010.

Les actions humanitaires du Mouvement Raëlien.

On peut situer la campagne d’apostasie dans l’ensemble des actions communautaires de l’Église raëlienne. Ces activités sont des stratégies sociales[1] qui visent à faire connaître les buts et les objectifs du mouvement à l’ensemble de la société. Ces stratégies sociales structurent l’identité du groupe et façonnent la perception sociale de la religion. Lieu de mobilisation et de cohésion, ces activités font connaître quelques unes des valeurs fondamentales de l’Église raëlienne.

Voici une liste, distribuée par l’Église raëlienne, des actions humanitaires qui ont eu lieu au Canada de 1992 à aujourd’hui :

• Oui aux condoms – automne 1992 : Suite aux refus des commissions scolaire de Montréal de mettre des distributrices de condoms dans les écoles, la religion raëlienne du Canada a créé une compagne de sensibilisation sur l’importance de se protéger contre les ITSS(MTS) tel le SIDA en distribuant des condoms aux porte des écoles.

• Firephim – Non au raciste antisecte– hiver – printemps 1993 : La religion raëlienne du Canada a créé la fédération internationale des religions et philosophie minoritaire suivi d’une campagne non aux racistes antisectes.

Oui à la masturbation – juin 1993 – Invité Dr Betty Dodson – Daniel Chabot – Raël : La religion raëlienne du Canada a organisé un événement où Raël, le Dr Betty Dodson et l’Évêque raëlien Daniel Chabot ont animé une conférence sur les biens fait de la masturbation.

Oui au partage – printemps 1994 : Dans le but d’aider les personnes dans le besoin la religion raëlienne du Canada a ramassé 1 tonne de nourritures remis à différents organismes.

Obtention du statut de corporation religieuse au Québec – décembre 1994 : En décembre 1994 l’inspecteur général des institutions financières accordent à le Mouvement Raëlien  le statut de corporation religieuse en vertu de la loi (L.R.Q., chap. C-71, a.2) sur les corporations religieuses.

Oui au droit de vote à 15 ans – hiver 1995 : La religion raëlienne du Canada a émis l’idée et soumis la population à la réflexion suivante. Les adolescents de 15 ans n’ont il pas la faculté et les capacités de voter? La responsabilisation est une valeur fondamentale dans la religion raëlienne. Offrir la possibilité aux adolescents d’avoir le droit de vote permet davantage de les responsabiliser. Une campagne de signatures d’une pétition avait alors été lancée et remise à la chambre des communes suivi d’une conférence qui a eu lieu à Montréal.

Rap Contest -  printemps 1995 : Concours qui a eu lieu à Toronto  où des artistes étaient invités à composer une chanson pour la paix et venir la présenter sur scène dans le cadre d’un spectacle. La religion raëlienne du Canada a remis un prix de 1000$ au gagnant.

Non au suicide – automne 1996 : Compte tenu du fléau que représente le suicide chez les jeunes, la religion raëlienne a organisé une conférence sur le sujet pour leurs venir en aide.

Non à la déforestation – printemps 1997 : La religion raëlienne du Canada a organisé une campagne par la signature d’une pétition pour inviter la population à ne plus utiliser les journaux papiers mais plutôt utiliser l’internet. Le slogan était : « L’Internet l’information propre ».

Action « Chaine d’amour » – été 1998 : Rael chef spirituel de la religion raëlienne a lancé une campagne humanitaire « La Chaine d’amour ». Dont le projet était de rendre service à une personne et ensuite on lui remettait une carte sur laquelle on retrouvait d’inscrit :
« Quelqu’un a fait quelque chose pour toi ! Fais quelque chose pour quelqu’un ! »
« Envois ce message à tous ceux que tu rencontres afin de ne pas interrompre la chaîne d’amour. Ainsi l’amour augmentera sur terre ».
Cette campagne a eu lieu pendant plusieurs mois dans plusieurs villes du Canada.

• Participation à plusieurs parades Gay (Montréal et Toronto) – 1998 à aujourd’hui : La religion raëlienne du Canada reconnait l’homosexualité comme naturel voir génétique contrairement à plusieurs religions qui  déclarent l’homosexualité comme une maladie.

Oui au Clonage humain – été 1999 : La religion raëlienne du Canada a organisé une conférence sur le clonage où Dr Richard Seed, Dr Brigitte Boisselier,  Dr ?? et Raël étaient les invités. Cette conférence avait pour but de sensibiliser la population que le clonage ouvre de larges perspectives aussi bien pour la santé et la possibilité de cloner des organes sans soucis de rejet et aussi une vision futuriste d’une éventuelle vie éternelle grâce au clonage. Raël chef religieux de la religion raëlienne a d’ailleurs été invité au congrès américain au printemps 2000.

Manifeste 2000 de L’UNESCO – été 2000 : La religion raëlienne internationale a participé au manifeste 2000 organisé par l’Unesco dont l’action était de faire signer une pétition pour la paix dans le monde.

Dossier fourni à l’ONU – automne 2001 : La religion raëlienne internationale a produit et remis différents dossiers aux nations unis, entre autre celui de créer un comité responsable de porter un regard sur tous les livres de références des différentes religions du monde et censurer les passages qui pouvait inciter à la violence et à la discriminatoire. Bref censurer tout passage qui allait à l’encontre de la charte des droits et liberté de la personne.

« Hugs for Peace » – hiver 2002 : La religion raëlienne du Canada a organisé une journée HUGS dans les rue de Montréal et de Toronto où les raëliens donnaient des « HUGS » aux personnes pour les sensibiliser à la fraternité et à la paix.

Oui aux OGM – été 2003 : La religion raëlienne internationale déclare que les OGM sont un excellent moyen pour contrer la famine et permettre à tous les êtres humains des pays pauvres de pouvoir se nourrir. Une grande manifestation a eu lieu à Valcourt au Québec.

Marches contre la guerre en IRAK : La religion raëlienne du Canada a comme valeur la paix et la non-violence et s’est opposé à la guerre en Irak en participant aux marches organisées à ce sujet dans différentes villes du Canada.

Action apostasie – été et automne 2004 : Suite aux  fréquentes accusations de pédophilie chez les prêtes et Évêques Catholique, la religion raëlienne a créé une campagne d’apostasie de la religion catholique dans le but d’informer les victimes sur la possibilité et le droit qu’ils ont de quitter sans culpabilité cette organisation religieuse. L’action symbolique ‘’Je brûle ma croix’’ fut la deuxième étape des cette campagne.

Indice global de pollution (GPI) – été 2005 : La religion raëlienne internationale propose que sur tout produit de consommation soit mis l’indice de pollution global. Indice qui indiquera la pollution produite depuis la production jusqu’à la consommation et même par ses déchets. Le Dr Merhan Sam Évêque raëliens et scientifique aux États-Unis a participé à plusieurs grandes conférences pour présenté le projet.

Participation « World’s Religions after September 11 Congress » – 11 au 15 sept. 2006: Rael a reçu une lettre d’invitation officielle à participer à ce congrès et la religion raëlienne du Canada exposait un kiosque tout au long du congrès qui eu lieu à Monréal. The goal was to bring together the various religions of the world, in an ecumenical spirit, to address the many issues facing the globe today, in the hope that it would help all of us become better human beings

Fatwa of love – mai 2006: Raël lance la campagne « Répondre à la haine par l’amour ». Cette campagne faisait suite à La Fatwa de haine et d’horreur qui encourageait les fidèles de l’ayatollah al sistani leader spirituel des chiites et du mouvement fondamentaliste de l’Iraq, a tuer les homosexuels de la pire manière qui soit, s’est vue contrée par une fatwa d’amour savamment orchestrée, sur tous les continents. Une carte Postale était remis à aux passants lors de manifestation et parade où chacun pouvait ensuite envoyer leur carte en  Irak démontrant ainsi que l’amour n’a pas de sexe, de religion, de race ni d’âge.

Clitoraid – printemps 2006: Clitoraid organisme privé sans but lucratif dont le but est d’amasser des fonds pour aider les femmes africaines victimes d’excisions. Les fonds serviront à la construction d’un hôpital au Burkina Faso afin de permettre aux femmes de bénéficier gratuitement d’une opération chirurgicale sophistiquée permettant la reconstruction de leur clitoris perdu. Bien que cet organisme soit privé, le projet a été lancé par Raël. La féminité l’avenir de l’humanité : La féminité est une valeur importante dans la religion raëlienne. Cette valeur qui est l’antidote du machisme et de la violence. Plusieurs marches ont été organisées par la religion raëlienne du Canada permettant à la population de reconnaitre l’importance de cette valeur.

Pro-Choix Pro- vie – automne 2008 : La religion raëlienne du Canada a participé à deux marches organisées par un groupe de personnes s’opposant au projet de loi C-484 du gouvernement fédéral, loi qui relançait le débat sur le droit à l’avortement. La position de la religion raëlienne est celle du pro-choix et pro-vie c’est-à-dire tant que le foetus ne peut pas vivre de lui-même la mère garde tous les droits dont celui de se faire avorter si elle le désir et lorsque le foetus est capable de vivre sans séquelle alors celui-ci doit vivre et une fois né le bébé devra être remis à des personnes compétentes si la mère ne peut pas s’en occuper.

Marches pour soutenir les Palestiniens – été – automne 2008 : Suite aux conflits Israëlo-Palestiniens, le mouvement raëlien International a pris position en demandant aux Israëliens de cesser ce conflit et a proclamé qu’Israel a besoin d’un Gandhi Juif. Raël invite aussi les Israëliens a adopté un palestinien et l’élever comme un  musulman. Les membres de la religion raëliennes du Canada ont participé à plusieurs marches organisés dans différentes villes du Canada.

Dossiers de discrimination remis à l’ONU – été 2008 et 2009 : Depuis quelques années les raëliens des pays francophones de l’Europe et du Québec sont victimes de discriminations. La religion raëlienne a donc été reçue à deux reprises par Mme Asma Jahangir  rapporteuse Spéciale des Nations Unies sur la Liberté de Religion ou de Conviction afin  de prendre connaissance de cette réalité en acceptant d’étudier les documents que chacun de ses pays a remis.

Rael urges international hugging contest to promote peace and love – mars 2010 :

Comme on peut le voir, ces activités viennent expliciter les valeurs de le Mouvement Raëlien à l’ensemble de la population. L’action de brûler sa croix est présentée comme un geste symbolique et non comme un geste qui pourrait suggérer une attaque physique contre  une institution. L’ensemble des actions humanitaires ne sont pas à caractère haineux ou faisant appel à la violence. Il en est de même de la philosophie de base de l’Église raëlienne.Nous avons resitué dans son contexte la campagne d’apostasie de 2004, où  l’action symbolique «Je brûle ma croix» fut la deuxième étape des cette campagne.

Nous avons vu que cette action n’avait pas pour visée de susciter la haine et la violence, mais qu’elle faisait partie d’un ensemble de stratégies sociales, les actions communautaires, qui visent à faire connaître les buts et les objectifs du mouvement à l’ensemble de la société. Nous avons par la suite situé la question de la haine et de la violence dans le cadre des valeurs de l’Église raëlienne. Nous avons vu comment le Mouvement Raëlien n’est pas une religion violente et qu’elle ne peut être associée au KKK, mais qu’elle est plutôt une religion qui fait la promotion de la paix et de la non-violence.


[1] Cherblanc, Jacques. «Raël : de la provocation à l’attestation. Nouvelles stratégies sociales du mouvement raëlien au Québec». RELIGIOLOGIQUES, 22, automne 2000, 131-150.

 

A lire aussi sur ce thème: