Pages Menu
Categories Menu

Posted on 31 jan 2007 in Face à la justice

En Suisse, face à de graves menaces, la raison finit par l’emporter

En Suisse, face à de graves menaces, la raison finit par l’emporter

 

Préambule :

Le mouvement Raëlien se défend envers les réactions négatives qu’il subit non parce qu’il souhaite l’affrontement mais parce qu’il tente de rétablir la vérité sur des affaires qui sont basées très souvent sur des rumeurs non fondés. De par le caractère souvent entêté de l’être humain, il est parfois nécessaire de recourir à l’appareillage judiciaire afin d’établir clairement les faits et faire respecter ses droits. Cela n’entraine pas toujours un gain de cause immédiat mais devant des situations bloquées il est difficile de faire autrement.

Voilà pourquoi comme dans le cas présent, le fait de recourir à un accord à l’amiable est une infinité de fois préférable car le but est le retour à l’équilibre et non le recours judiciaire systématique.

L’affaire :

Le 24 juillet 2006,  Chris Antille reçoit dans un mail de la part d’une connaissance des propos dégradants envers la religion Raëlienne accompagné de graves menaces de mort.

En première réaction un dépôt de plainte a été effectué devant le système judiciaire Suisse.  Mais après quelques mois, la connaissance en question, sur les conseils avisés de son avocat, s’est finalement rétracté et a envoyé une lettre d’excuse en s’engageant à payer les frais de justice engendrés si la plainte était retirée.

Devant ces éléments nouveaux, Chris Antille a donc accepté ces excuses et a retiré sa plainte au début de l’année 2007.

Les pièces du dossier

 

A lire aussi sur ce thème: