Danièle Hervieu-Léger, est une universitaire française spécialisée dans la sociologie des religions

Actuellement membre du Centre d’Études Sociologiques et Politiques Raymond Aron (CESPRA, UMR EHESS/CNRS), elle a été présidente du Conseil d’Administration de l’Institut national d’Études Démographiques (INED) de 2009 à 2012. Elle est actuellement membre du Conseil d’Administration de l’École Nationale des Chartes, membre du Conseil d’Administration de l’Institut Français des Relations Internationales (IFRI), membre du Conseil d’Administration de l’École Normale Supérieure de Cachan et membre du Conseil scientifique de l’Institut des Hautes Études Scientifiques et techniques (IHEST).

Spécialiste de sociologie des religions, Danièle Hervieu-Léger a consacré l’essentiel de ses recherches à la description sociologique et à l’interprétation théorique de la modernité religieuse : sécularisation, individualisation du croire, formes de religiosité et de communalisation, transformations des institutions.

Voir son livre : Un nouvel âge de la théologie ? 1965-1980: Colloque de Montpellier, juin 2007

Extraits :

Les raëliens rejettent l’idée même de Dieu.  Leur fondateur n’a pas d’antécédents spirituels au moment ou il délivre « le message donnés par les extra-terrestres » en 1974. L’année précédente, Claude Vorihlon dit avoir été guidé malgré lui dans un volcan d’Auvergne.