Pages Menu
Categories Menu

Posted on 23 juil 2015 in Face aux médias

Raël et le journal 20 minutes

Raël et le journal 20 minutes

 

Le 3 avril 2015, le journal 20 minutes publiait un article intitulé : « Les Raéliens lancent une souscription pour construire une ambassade pour les extraterrestres » qui contenait selon les responsables français du mouvement des imprécisions et des fausses informations.

Voici l’article complet et le droit de réponse de la cellule juridique du mouvement raëlien français

Ce droit de réponse n’a pas été publié ce qui est symptomatique des médias francophones.

 

 

Réponse du Mouvement Raëlien non publiée par 20 minutes suite à un article contenant des accusations non fondées et mensongères, des imprécisions et des éléments erronés.

A l’attention de : 

- M. Yvon Mézou , Directeur de la rédaction

- M. Vincent VANTIGHEM, journaliste

Bonjour,

L’article mis en ligne sur le site du média 20 minutes le 3 avril 2015 contient des imprécisions et éléments erronés. Sachant que la « véracité, l’exactitude, l’intégrité, l’équité et l’impartialité de l’action journalistique » sont inscrites dans la Charte d’éthique professionnelle des journalistes et que le public a « droit à une information de qualité, complète, libre, indépendante et pluraliste », selon cette même charte, nous vous demandons la publication de cette réponse. 

L’article évoque une souscription qui serait lancée afin de construire une Ambassade pour accueillir les Extra Terrestres. Le terme souscription induit une levée de fonds par appel au public. A cet égard,  nous soulignons que le Mouvement Raëlien Européen est une association à but non lucratif dont le financement repose sur des cotisations versées librement par ses membres, dans un cadre légal. En aucun cas, il ne peut récolter de fonds et faire de quête d’argent sur la voie publique, puisque c’est interdit en France.

L’action menée par les raëliens relève donc tout simplement de la liberté d’expression.

Ce que les forces de l’ordre prétendument mobilisées ont parfaitement compris puisqu’il nous a été précisé par un représentant du service zonal du renseignement territorial du Rhône qu’il n’y aurait pas de service d’ordre déployé pour notre action. Cela s’est vérifié sur le terrain : pas de police, pas de CRS.

La mention de risques d’abus de faiblesse appelant à des contrôles s’apparente à de la désinformation alimentée par la Miviludes et relayé par votre média. Pour des informations actualisées sur la Miviludes et ses méthodes, nous vous invitons ainsi que vos lecteurs à vous reporter aux propos d’un ancien membre de la Miviludes, Olivier Bobineau :

http://rue89.nouvelobs.com/2009/06/08/lutte-contre-les-sectes-la-miviludes-police-des-esprits

et http://rael-justice.org/miviludes-vue-ancien-expert-scientifique

Concernant les «relations de découverte du corps et du plaisir», la liberté prônée dans la philosophie raëlienne concerne uniquement les adultes consentants et rajoutons qu’il s’agit d’une possibilité (au demeurant légale) qui ne signifie pas obligation.

Le titre « soupçons de pédophilie » constitue une accusation sans fondement et très grave, qui n’est étayé par aucune poursuite en cours, mise en examen ou condamnation en justice à l’égard de Raël et du Mouvement raëlien. Raël condamne et a toujours condamné fermement et sans équivoque  la pédophilie. Tout en rappelant à maintes reprises que « la pédophilie est une abomination condamnable et qui relève de soins psychiatriques ».

Une synthèse des écrits raëliens et déclarations officielle sur ce thème a été publiée sur le site :

http://rael-justice.org/pourquoi-impossible-raeliens-encouragent-pedophilie-attouchements-sur-mineures

La philosophie raëlienne prône une éducation dès le plus jeune âge, ce qui constitue la meilleure solution pour renforcer la prévention de la pédophilie

Sur ce sujet et concernant l’éducation sensuelle, les écrits de Raël sont parfaitement en adéquation avec le rapport de l’UNESCO, publié en 2009, offrant un plan de cours universel pour les enfants entre 5 et 18 ans et mettant l’accent sur l’importance d’inclure dans l’enseignement des informations concernant les sensations plaisantes obtenues par auto-stimulation. Un tel enseignement étant, selon ce document, souhaitable dès l’âge de 5 ans. 

(Lire « Principes directeurs internationaux sur l’éducation sexuelle : une approche factuelle à l’intention des établissements scolaires, des enseignants et des professionnels de l’éducation à la santé » http://unesdoc.unesco.org/images/0018/001832/183281f.pdf)

Enfin vous évoquez le départ des raëliens de Valcourt ; pour précision, la raison de ce départ est  un changement d’objectif dans le développement du Mouvement raëlien vers les USA.

Nous vous demandons de publier ces précisions. 

Cordialement.

A lire aussi sur ce thème: